Prix Le Livre à Metz | Marguerite Puhl-Demange

Ce Prix distingue une œuvre (roman ou récit) écrite en français et publiée entre le 1er août de l’année précédente et le 31 janvier de l’année de sa remise. Le Prix consacre un livre qui se situe, grâce aux sujets qu’il aborde, ses situations, ses personnages ou son écriture, dans un territoire où littérature et journalisme peuvent se croiser. Le Prix est attribué à une œuvre littéraire de qualité, écrite par un écrivain et/ou un journaliste et qui raconte à sa manière le monde. Après une pré-sélection des livres retenus effectuée par le Comité d’Organisation du festival, les libraires partenaires et les bibliothécaires des Bibliothèques-Médiathèques de Metz, le Prix est décerné par des jurys de lecteurs mosellans qui se réunissent au cours du 1er trimestre de l’année dans différents secteurs du département de la Moselle. Ce Prix a largement gagné en notoriété avec le temps. Il est ainsi récemment tombé dans l’escarcelle de très belles signatures du roman contemporain : Joy Sorman, Philippe Jaenada ou encore Mathias Enard (Prix Goncourt 2015). 

Parmi les 4 finalistes, « Le tailleur de Relizane » d'Olivia Elkaïm (Stock) a été plébiscité par le jury finale qui s'est tenu le 9 mars en visioconférence.
Félicitations à l'autrice et journaliste qui recevra son prix lors du prochain festival les 18, 19 et 20 juin prochain aux Jardins de l'Esplanade à Metz.

 
📷 © Patrice Normand

LE TAILLEUR DE RELIZANE

Relizane, pendant la guerre d’Algérie. Lorsqu’en pleine nuit, on frappe à la porte, Marcel, le grand-père d’Olivia Elkaim, craint pour sa vie et celles de sa femme et de leurs deux enfants. On lui enfile une cagoule sur la tête, il est jeté dans un camion et emmené dans le désert. Va-t-il être condamné à mort ou gracié ? Il revient sain et sauf à Relizane trois jours plus tard, et ses proches se demandent quel est le secret de ce sauf-conduit.
A quoi a-t-il collaboré ? Quels gages a-t-il donné et à qui ? Viviane, son épouse, ses frères, sa mère, ses voisins, tous questionnent le tailleur juif. Mais il garde le silence. Quand un jeune apprenti arabe se présente devant son échoppe, Marcel comprend que tôt ou tard, il lui faudra quitter son pays natal. 

Après ce début d’une folle intensité romanesque, Olivia Elkaim retrace l’histoire de sa famille, l’exil des siens, leur arrachement à cette terre africaine, et leur fuite chaotique vers une France où rien ne les attend - ni confort, ni sympathie, ni même aucune aide administrative.  Ces valeureux que le soleil caressait il y a peu, deviennent des réprouvés qui ne connaîtront que l’ombre d’une cave humide à Angers. Les grands-parents d’Olivia Elkaim, Viviane et Marcel, sont deux magnifiques personnages, entre Albert Cohen et Anna Magnani, qui ne cesseront de rêver d’échapper à cette triste France. 

Au-delà de tout ce que nous savons du retour d’une famille pied-noire en métropole, au-delà du drame humain, familial, politique, souvent commenté par les historiens, Olivia Elkaim explore sa part algérienne, juive, lyrique, à la fois enchantée et hantée, que son père Pierre avait tenté en vain de lui transmettre. Par ce livre qui rend hommage à ses ancêtres, et à travers la photographie jaunie d’une grand-tante, retrouvée par hasard dans le cimetière juif de Relizane, elle se révèle aussi à elle-même. 

DATE DES JURYS 2021

Mercredi 13 janvier | Médiathèque Josef Schaefer à Bitche

« Le sanctuaire » - Laurine Roux (Le Sonneur) 🔰

« La cuillère » - Dany Héricourt (Liana Levi) 

« Art Nouveau » - Paul Greveillac (Gallimard) 

Samedi 16 janvier | Bibliothèque Pierre Messmer à Sarrebourg

« L’enfant céleste » - Maud Simonnot (L’Observatoire) 🔰

« La fille du père » - Laure Gouraige (P.O.L.)

« Les lumières d’Oujda » - Marc Alexandre Oho Bambe (Calmann-Levy) 


Jeudi 21 janvier | Médiathèque municipale à Fameck

« Les nuits d’été » - Thomas Flahaut (L’Olivier) 

« Le tailleur de Relizane » - Olivia Elkaïm (Stock) 🔰

« Les évasions particulières » - Véronique Olmi (Albin Michel) 


Samedi 23 janvier | Médiathèque Créanto à Créhange

« Le grand vertige » - Pierre Ducrozet (Actes Sud) 

« Après le monde » - Antoinette Rychner (Buchet Chastel) 🔰

« La petite dernière » - Fatima Daas (Notabilia)


JURY FINAL  9 mars | Metz
« Le sanctuaire » - Laurine Roux (Le Sonneur) 

« L’enfant céleste » - Maud Simonnot (L’Observatoire) 

« Le tailleur de Relizane » - Olivia Elkaïm (Stock) 
« Après le monde » - Antoinette Rychner (Buchet Chastel) 


Prix parrainé par le Département de la Moselle

       


Lauréats des années précédentes :
2020 : Aurélie Champagne - Zébu Boy (Toussaint Louverture)
2019 : Frédéric Paulin - La guerre est une ruse (Agullo)
2018 : Patricia Reznikov - Le songe du photographe (Albin Michel, 2017)
2017 : Michel Bernard - Deux remords de Claude Monet (Table ronde, 2016)
2016 : Amélie de Bourbon de Parme - Le secret de l'empereur (Gallimard, 2015)
2015 : Joy Sorman - La peau de l'ours (Gallimard, 2014)
2014 : Philippe Jaenada - Sulak (Julliard, 2013)
2013 : Mathias Enard - La rue des voleurs (Actes-sud, 2012)
2012 : Fabienne Swiatly - Unité de vie (La Fosse aux ours, 2011)
2011 : François Valléjo - Les Sœurs Brelan (éditions Viviane Hamy, 2010)
2010 : Gilles Leroy - Zola Jackson (Mercure de France, 2010)